Name:
Location: Paris, ou Dordogne ou Lot

un jacobite (tardive) dans la politique anglaise

Thursday, June 15, 2006

Mardi le 21/IX/2004:

Cacabelos - Ave Fenix, Villafranca del Bierzo

5 Comments:

Blogger Hans Lundahl said...

au lendemain

4:34 AM  
Blogger Hans-Georg Lundahl said...

Jeudi le 16/IX/2004: -
Vendredi le 17/IX/2004:
- Refugio de Gaucelmo, Rabanal del Camino
Samedi le 18/IX/2004:
Rabanal - Albergue San Nicolàs de Flue, Ponferrada
Dimanche le 19/IX/2004:
Ponferrada
Lundi le 20/IX/2004:
Ponferrada - Alb. Munic. de Peregrinos, Cacabelos
Mardi le 21/IX/2004:
Cacabelos - Ave Fenix, Villafranca del Bierzo
Mercredi le 22/IX/2004:
Ave Fenix

2:14 AM  
Blogger Hans-Georg Lundahl said...

Itinéraire selon la wikipédie allemande:
- Cacabelos
- Villafranca del Bierzo

7:49 AM  
Blogger Hans-Georg Lundahl said...

Pas un itinéraire très long. Qu'on se souvienne: j'avais eu "heridas de roce" .... (in Astorga, and I was still under antibiotics from Pob) .... à Astorga, et j'étais encore sous antibiotiques de Ponferrada pour les dents.

Et on montait vers Galice.

Peut-être fut-ce aujourd'hui quand même que j'a vu le graffiti O Berzo xa fala galego.

Et aujourd'hui j'avais rencontré deux norvégiennes avant d'enter un petit village avec une coopérative vinicole.

La on m'a appris "con pan y vino se hace el camino". Il y a des exertions physiques dans lesquelles l'alcool à ces concentrations là semble fonctionner comme Red Bull.

Vu mon état et mon bagage, j'ai appris ça de façon théorique. M'exercer comme ça, n'était pas dans mes pouvoirs.

Ça dit, une pause ce jour j'ai bu du vin plutôt que de manger. C'était un très bon vin.

J'ai l'impression qu'à Ave Fénix je m'étais arrêté pour manger, puis resté pour me restaurer de mon fatigue. Ou j'avais déjà décidé de rester, avec mon fièvre, quand un groupe de madrileños s'est arrêté. On a parlé des diverses choses. Je crois que 'cétait là une des occasions qu j'ai eu à défendre l'Inquisition Espagnole ou la Conquête de Mexique et Perou. Car, après Franco, dans les écoles les espagnols apprennent la leyenda negra dans les écoles.

1:31 AM  
Blogger Hans-Georg Lundahl said...

Je ne savais pas que c'est la saint Mathieu (j'écris ça un jour de St Mathieu - bonne fête! - après un bon espresso con panna et croissant à Boulogne-Billancourt).

1:35 AM  

Post a Comment

<< Home